Menu de la journée
Menu de la journée
press to zoom
Pourquoi cette journée ?
Pourquoi cette journée ?
press to zoom
menu du 22 version du 28 sept 2020 v3
menu du 22 version du 28 sept 2020 v3
Go to link
press to zoom
les objectifs de cette journée
les objectifs de cette journée
press to zoom
1/1

Les chefs ont la parole

« Une journée autodétermination organisée par nous-mêmes »

A l’Adapei-Nouelles Côtes d’Armor, Véronique fait partie des 23 présidents de Conseil à la Vie Sociale (CVS) qui organisent une journée autodétermination, le 22 septembre 2021, à Saint-Brieuc. Elle explique les raisons qui ont poussé le groupe à mettre en place cette journée.
Comment vous est venue l’idée d’une journée autodétermination ?

Avec tous les présidents de CVS, on se réunit une fois par mois. Il y a presque deux ans, on a beaucoup échangé sur le droit de vote et la citoyenneté. Avec ce sujet, on parle de l’autodétermination. C’est un mot compliqué. Pour mieux le comprendre, on a voulu interroger une personne experte, Coralie Sarrazin, et on a eu une vidéo conférence avec elle.

 
C’était super intéressant et on a trouvé qu’il fallait partager tout cela avec les personnes comme nous mais aussi avec les parents et les professionnels.
C’est important pour que tout le monde comprenne, pour avancer ensemble, et pour que nous, personnes en situation de handicap, on puisse prendre plus de décisions pour nous.
 
Comment faites-vous pour organiser cette journée autodétermination ?

Depuis deux ans, à chaque réunion, on parle de cette journée. Tout le monde a la parole. Les personnes qui ont du mal à s’exprimer, utilisent des photos ou des images pour donner leurs avis. On a tous donné des idées, sur la citoyenneté, le projet personnalisé ou encore sur le droit de décider de notre vie. Pour cette journée autodétermination, on a pensé qu’on pouvait inviter des experts, mais que nous aussi on avait des choses à dire.

Ce jour-là, il y aura un endroit avec des conférences animées par des experts et il y aura aussi des ateliers où ce sont les personnes en situation de handicap qui donneront leurs idées.

Cette journée représente beaucoup de travail. Comment vous organisez-vous ?

Avec nos aidants, on s’est partagé en petits groupes. Chacun travaille sur un sujet et puis on se réunit pour décider. Nous avons mis en place un groupe de pilotage. Certains s’occupent de la restauration, d’autres réfléchissent à la communication et à l’écologie pour faire une journée responsable qui ne détruit pas la planète.

Et vous êtes soutenus par votre association ?

Oui bien sûr. On a du temps de prévu pour travailler ensemble, même ceux qui travaillent à l'ESAT. On a des aidants qui participent aux réunions. L’association soutient notre projet mais on va essayer d'être aussi autonome pour payer cette journée. On voudrait récolter de l’argent et organiser cette journée vraiment nous-mêmes.

Entretien avec Véronique - Club des présidents CVS Par L.T

Pour illustrer le propos de Véronique, voici une petite vidéo du collectif CAP'acité* dans laquelle Tess donne la vision des présidents de CVS sur l'autodétermination

*vidéo capacite.net par le Club de présidents de CS de l'Adapei-Nouelles-Côtes-d'Armor